Des tests de paternité possibles de plus en plus tôt

Des tests de paternité possibles de plus en plus tôt

Si le plus souvent, l’identité de la mère d’un enfant n’est sujette à aucun doute, cela peut arriver quand il s’agit du père, notamment après des rapports avec différents partenaires dans la période de fécondité.

Ainsi, pour être fixée sur l’identité du père de l’enfant qu’elle porte, sans être obligée d’attendre trop longtemps dans le doute, une mère peut recourir au test ADN prénatal. C’est justement ce que propose aujourd’hui le site Easy DNA.

Comment fonctionne le test de paternité ?

Test de paternité

Le test de paternité est une méthode scientifique pour déterminer de façon indéniable le lien de parent entre deux individus, notamment le père et son fils présumé. Mais éventuellement dans les cas de vols de bébé par exemple, ce même test peut permettre d’établir de manière formelle le lien de parenté entre une mère et son enfant présumé.

Le test de paternité se base sur deux méthodes :

  • L’analyse des empreintes génétiques des deux individus
  • Ou l’analyse comparative de leur sang.

En effet, on considère et à juste titre, que l’enfant possède pour moitié le patrimoine génétique de chacun de ses parents.

Est-il possible de faire ce test plus tôt ?

Un test fiable

Aujourd’hui, Easy DNA répond oui à cette question. Pour cela, deux techniques différentes de test de paternité prénatal peuvent être utilisées :

  • Le test par amniocentèse : suivant cette procédure, la maman enceinte subit une anesthésie locale, ensuite une aiguille est introduite dans son abdomen pour recueillir un peu du liquide amniotique du fœtus. Ce dernier contient l’ADN du bébé. L’ADN isolé sera alors comparé à celui du père présumé pour établir la paternité ou non. Ce test doit être réalisé entre la 14ème et la 20ème semaine de grossesse.
  • Le test par Choriocentèse : il consiste au prélèvement des villosités choriales (PVC) qui contiennent les gènes du fœtus au niveau du vagin de la maman pour analyse entre 10ème et la 13ème semaine.

Easy DNA propose ces deux techniques de test de paternité prénatal, sans pour autant occulter la question éthique dont elle laisse l’appréciation à chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Presse de Maximilien