Comment les entreprises gèrent-elles les situations de crise ?

Comment les entreprises gèrent-elles les situations de crise ?

Même si nous sommes dans un monde économique dit libéral, on peut tout de même dire que ce sont les plus gros groupes industriels qui font la loi. En effet, face à un concurrent, n’importe quelle entreprise dispose d’outils qu’il faut revoir sans cesse et qui la contraignent à faire baisser le prix de la main-d’œuvre, se moderniser pour être plus performante, bref, repenser son organisation pour améliorer sa compétitivité.

Parfois la restructuration est impossible

Pour certains groupes, l’imminence et le montant de certains marchés ou commandes ne laisse pas le temps d’une restructuration. Il faut donc inventer d’autres moyens pour parvenir à ses fins. Les grands groupes ont compris que le lobbying est la solution lorsque les autres moyens viennent à manquer. En effet, les gouvernements ont tout intérêt à voir de grands groupes remporter des marchés pour ne pas avoir à gérer des plans de licenciements ou des baisses de productivité qui ne feraient qu’aggraver le taux de chômage d’un pays.

Des accords entreprises/politiques

C’est pourquoi bien souvent la classe politique s’entend avec le monde industriel et chacun essaie d’obtenir ce qu’il recherche dans des négociations que l’on peut aussi taxer de mouvements de pression. Brandir la menace de licenciements massifs contre l’obtention de certains marchés est devenu une sorte de routine, dans laquelle l’industriel n’utilise plus le libéralisme dont il se targue lorsque tout va bien.

Mais chaque partie a des intérêts, le politique comme l’industriel et le but est d’arriver à gérer du mieux possible les situations de crise. Le groupe qui est arrivé à une certaine importance est paradoxalement fragile du fait de son envergure. Et si les commandes n’entrent pas en masse, la chute peut être redoutable. C’est pourquoi la plupart des dirigeants de grandes entreprises mettent en avant leur importance et leurs compétences pour faire valoir leur point de vue, aidés en cela par des officines versées dans le lobbying, qui savent quelle politique adopter envers les salariés mais aussi envers la classe politique.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!