Réduire sa consommation de sucre pour une meilleure santé

Réduire sa consommation de sucre pour une meilleure santé

Pour les petits comme pour les grands, le sucre est considéré comme une véritable drogue. Présent dans différents types d’aliments, le sucre est doté d’un goût particulièrement exquis qui incite bon nombre de personnes à une consommation excessive. Et même si certains sucres sont utiles pour le bien-être de notre organisme, d’autres sont, au contraire, considérés comme étant des poisons. En effet, le sucre est lié à des maladies cardiovasculaires ainsi qu’à l’augmentation du taux d’obésité dans le monde. Toutefois, il est possible de combattre cette addiction avec quelques conseils pratiques.

Comprendre l’origine de votre envie

Avant d’entreprendre tel ou tel régime, il est nécessaire de comprendre la cause de votre addiction. Pour la majorité des cas, l’addiction au sucre est étroitement liée à des émotions telles que la tristesse, la dépression, l’anxiété, et bien d’autres encore. Dans cette optique, la consommation de sucre se fait dans l’espoir de soulager ces sensations négatives, et non par faim.

images_stories_dependenta_dulciuri_650_800_90

Cependant, à force d’effectuer le même rituel à chaque fois, on en devient dépendant. Sur le long terme, cette dépendance sera source de frustration et de prise de poids constante. Si vous vous situez dans ce cas, il est nécessaire de prendre conscience que votre situation va inévitablement empirer si vous ne combattez pas cette addiction. Au lieu de combler vos émotions avec des sucreries, il est préférable d’effectuer un travail intérieur et d’être en paix avec soi-même.

Dans le cas de certaines femmes, la dépendance en sucre provient d’un syndrome prémenstruel qui se manifeste par des symptômes comme l’insomnie, la fatigue, l’irritabilité ou le ballonnement. Durant la menstruation, ces femmes ressentent le besoin de manger des sucreries à longueur de journée. Toutefois, cet appétit insatiable pour le sucre peut être remplacé par deux collations saines par jour par exemple. Vous pouvez ainsi opter pour du thé vert accompagné de quelques fruits frais pour combler vos besoins. Pensez aussi à bien hydrater votre corps pour vous sentir plus rassasiée et réduire des ballonnements éventuels.

S’informer sur les produits alimentaires

L’addiction au sucre est un problème qui touche de plus en plus de personnes. Ainsi, il faut toujours s’informer sur le taux de sucre présent dans les aliments que vous consommez régulièrement afin de ne pas tomber dans la dépendance. Quand vous faites votre course de la semaine pour les provisions, il est préférable de toujours vérifier les étiquettes alimentaires. En effet, certains produits peuvent être trompeurs, comme le cas de certains yaourts allégés ou lights.

dolcificanti-dimagrire-italia-612x300

Certes, ces yaourts sont allégés en matière grasse, mais avec un taux de sucre élevé pour obtenir un goût similaire aux yaourts non-allégés classiques. Ainsi, il faut toujours vérifier les étiquettes pour connaître la teneur en sucre de l’aliment, car certains produits considérés comme « lights » peuvent être plus caloriques que des produits classiques.

En lisant les étiquettes et la liste des ingrédients, prenez garde aux mots employés par les industriels, car ils remplacent le mot « sucre » par d’autres termes tels que glucose, dextrose, sirop de malte, fructose, jus de canne, maltose, et bien d’autres encore.

Maîtrisersa consommation de sucre

Pour une meilleure santé, il est préférable de réduire la consommation de produits sucrés. Arrêter complètement le sucre est à éviter, au risque d’augmenter la frustration et une inévitable rechute. Le mieux serait de diminuer progressivement la quantité des produits sucrés que vous consommez quotidiennement. Optez pour du sucre naturel comme le miel bio, et remplacez les sucreries par des fruits frais. Au début, cela va sembler difficile, mais avec le temps, vous vous adapterez et aimerez cette nouvelle pratique alimentaire.

sweet-candy-bar-colore_1

Attention! Nous ne parlons pas ici du sucre lent contenu dans les fruits, légumes, féculents et céréales. Ces dernières sont utiles et vitales pour notre cerveau. Encore faut-il ne pas en abuser.

Pour les personnes dotées d’une forte volonté, pourquoi ne pas opter pour la monodiète ? Ce procédé consiste à ne manger qu’un seul aliment pendant 3 jours. Cela a pour but de nettoyer le système digestif en profondeur. Cependant, vous ressentirez quelques effets comme des maux de tête, des nausées et des courbatures. Après ce petit traitement, votre corps aura une nouvelle vie et sera encore plus fonctionnel. En effet, les cellules de votre flore intestinale vont se renouveler pendant cette cure, et pourront absorber correctement les nutriments utiles à votre organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Presse de Maximilien