Le pollen d’ambroisie : l’ennemi des allergiques

Le pollen d’ambroisie : l’ennemi des allergiques

Plusieurs départements français sont en alerte après une invasion de pollen d’ambroisie. Cette alerte de niveau 5 incite tous les allergiques à prendre leur traitement, et ne pas sortir de la maison. En effet, ce mois d’août est la saison où le pollen de cette plante se répand un peu partout. Pour le malheur des personnes allergiques, l’ambroisie en fleur accroît les symptômes, et risque aussi de toucher d’autres organismes sensibles. Face à ce problème, quelques mesures préventives ont été prises afin de minimiser l’impact de ce fléau végétal.

Les particularités de l’ambroisie

L’ambroisie provient d’Amérique du Nord, et considéré comme des mauvaises herbes. C’est au 19e siècle que cette plante invasive a été introduite en France, surement par un lot de semences fourragères. Issu de la même famille que le tournesol, l’ambroisie peut se développer en un buisson pouvant atteindre un mètre de hauteur. Cette plante annuelle entame sa floraison vers le mois d’août jusqu’au mois d’octobre. Pendant cette période, cette plante provoque des allergies qui se présentent sous la forme de rhinite, de conjonctivite,  de trachéite, de toux sèche, d’urticaire, ou d’eczéma. Plus le pollen présent dans l’air est élevé, plus les symptômes sont importants. En effet, il suffit de cinq grains de pollen par mètre cube d’air pour voir apparaître des symptômes.

7385062-ambroisie-les-mesures-se-font-attendre

 

Un constat alarmant

Jusqu’au mois d’octobre, le pollen réparti dans l’air va causer des réactions allergiques chez des milliers de personnes. Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), le risque d’allergie est élevé à Lyon, car la quantité de pollen dans l’air dépasse largement le seuil de sécurité. « Le risque allergique est ainsi jugé élevé à très élevé du côté de Roussillon, Valence, Grenoble, et Lyon ». Le RNSA lance un appel d’urgence aux personnes allergiques au pollen d’ambroisie de prendre leur traitement et de ne pas trop sortir de la maison pour des raisons de sécurité sanitaire. Cet état d’alerte de niveau 5 concerne l’Isère, le Drôme, le Rhône, et l’Ardèche.

Pollen Ambrosia

crédits photo Michael Alexowski/Alex – Fotolia

Peut-on éradiquer l’ambroisie ?

La région la plus infestée par l’ambroisie est le Rhône-Alpes, notamment dans tous les départements jusqu’en Savoie. Cette plante est aussi visible dans les autres régions françaises,  et impossible à endiguer, car elle rapidement disséminée par les activités humaines. Effectivement, les graines peuvent être entraînées par l’eau, s’accrocher aux semelles des souliers, ou bien se coller aux pneus des engins agricoles. De plus, le fait de retourner la terre pour cultiver, ou pour des travaux de chantier ne fait que remonter les graines à la surface pour une germination.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!