Pas facile de trouver son bien immobilier dans les grandes villes

Pas facile de trouver son bien immobilier dans les grandes villes

L’immobilier dans les grandes villes françaises est cher, c’est un fait. On le sait aussi, Paris et la région parisienne tutoient les sommets des prix de l’immobilier. Ainsi, les prix à Toulouse, Lyon et même Marseille sont bien en dessous des prix pratiqués à Paris et dans sa région. Malgré la crise de 2008, le marché de l’immobilier à Paris se caractérise toujours par des tarifs élevés même si, comme dans la plupart des grandes agglomérations, la tendance est plutôt à la stabilisation voire à la baisse. État des lieux d’un marché particulier après ce premier trimestre 2012.

Une stabilité générale

Baisse ou pas baisse ? La question agite les professionnels depuis de nombreux mois après une année 2011 moins catastrophique que prévu. Comme ailleurs, la fin de certains avantages fiscaux au 1er janvier a accéléré les transactions parisiennes sur la fin de l’année 2011. Le prix moyen au m² en 2011 atteignait le record de 8 390€ !

Néanmoins on observe de fortes disparités selon les arrondissements. Plus on s’éloigne de la Seine et plus les prix sont bas. Le 19e arrondissement affiche ainsi des prix de vente au m² en dessous de 7 000€ quand le 6e culmine à près du double. Cette escalade devrait s’arrêter en 2012.

Le neuf encore recherché pour des biens d’exception

Le neuf semble moins touché par la crise à Paris qu’en province. La raison : moins de constructions et une demande toujours forte, surtout pour les biens de haut standing. Ainsi, des programmes immobiliers dans le 7e se sont encore récemment négociés jusqu’à 32 000€ du m² ! Les spécialistes estiment qu’une baisse des prix d’environ 5 à 10 % va avoir lieu à Paris et dans toute la région Île-de-France dans les mois à venir.

Derniers commentaires
  1. Fastimmo
  2. Albert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!