Face à l’inflation, quel est le placement idéal en 2015 ?

Face à l’inflation, quel est le placement idéal en 2015 ?

Les épargnants recherchent toujours la meilleure offre au meilleur taux, ce qui est une évidence car l’épargne est un moyen de faire des plus valus à court, moyen ou long terme avec ses économies. Cependant, depuis que l’inflation est au plancher, il s’avère que l’épargne ne rapporte plus, tel est le constat de presque tous les Français. Afin d’y voir claire dans tout ça, nous avons passé en revue les performances attendues sur les produits d’épargne les plus populaires en 2015.

En effet, le rendement réel de l’épargne doit tenir compte de l’inflation, ce qui permet d’évaluer la véritable revalorisation du capital placé. Or, il convient de retenir l’inflation fin décembre 2015 pour déterminer la performance réelle d’un placement entre décembre 2014 et décembre 2015.

Livret A et LDD

A ce jour, ces livrets d’état ne rapportent que 1% seulement, qui n’est pas susceptible de s’améliorer au 1er août. Il n’y qu’une inflation de 0,9% fin juin qui pourrait remonter ce taux à 1,25%.

date-placement-argent-main-5859446

PEL

Avec un PEL ouvert en décembre en 2014, vous bénéficiez encore d’un taux de 2,5%. La rémunération serait donc de 2,11% sur l’année avec une inflation nette de 1,51%.

Livrets bancaires

Avec ces produits d’épargne, les calculs sont un peu complexes, car le taux varie en fonction des produits choisis et des dates d’entrée. Dernièrement, les rendements des livrets bancaires étaient évalués de 1% à 2,1% sur 12 mois, incluant les promotions.

argent-3_4507018

Assurance-vie en euro

En moyenne, les fonds en euro devraient être évalués à 2,25% en 2015 selon le cabinet Facts & Figures. Plus précisément, 1,9% après prélèvements sociaux et 1,3% net d’inflation. Toutefois, la fiscalité s’avère plus difficile à intégrer étant donné que le taux applicable est relié à l’ancienneté du contrat.

Assurance-vie en unité de comptes

Les unités de comptes sont beaucoup plus rémunératrices par rapport aux fonds en euro, même si leurs performances sont difficiles à anticiper. Malgré cela, rappelons que les UC ont rapporté 5% l’année précédente, soit, deux fois plus que les fonds en euro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!